home
Oude Kerk Voorburg
Oude Kerk Voorburg 1
  • Zo 19 Nov 10:00 - Diensten >>>
aankondiging
Protestantse Gemeente Voorburg

l’Histoire de la Vieille Eglise

l’Histoire de la Vieille Eglise ou Eglise de Saint - Martin
C’est le bailli Dirk van Voorburgh qui a pris l’initiative au début de l’an 1200 de faire bâtir à coté de sa maison une petite église en brique.

Elle fut située sur l’un des lieux les plus élevés de la muraille de sable naturelle sur laquelle Voorburg se trouve.

sint_maartenLa petite église fut consacrée à Saint – Martin, qui était officier dans l’armée Romaine.

Il était connu par le fait que pendant un hiver très sévère il coupa son manteau en deux et donna la moitié à un mendiant tremblant de froid.

En ce temps il s’était converti lui-même au christianisme, devenait moine et ensuite il était nommé évèque de la ville de Tours en France.

Comme il était consideré comme si aimable par les citoyens là -bas (les Francs), ils l’avaient déclaré Saint spontanément. Ensuite beaucoup d’églises en Europe et aussi à Voorburg ont été nommées comme lui.

Jusqu’ à la deuxième partie du 16e siècle il y avait une seule religion à savoir la religion catholique. Depuis ce temps la situation a changé à cause de l’influence du moine allemand Augustine Martin Luther qui s’opposait à beaucoup de situations intolérables au sein de l’Eglise.

de-beeldenstormCela avait comme conséquence qu’il était excommunié par l’autorité la plus importante de l’Eglise catholique, le pape, et en conséquence il ne lui était plus permis de s’appeler catholique.
Ces événements ont fini par conduire à un nouveau mouvement dans la foi chrétienne indiqué comme “Réformation” .

Dans la Province de Hollande et par cela aussi à Voorburg on est passé à la réformation aux environs de l’ánnée 1575, ce qui était précédé par la destruction des autels, chapelles, vitraux, statues de la Saint Marie et du Christ et des autres saints, bref tout ce qui rappelait les messes de l’église catholique.
Dans l’histoire ces destructions sont connues comme “Beeldenstorm” (Iconoclasme).

Dans le passé les églises étaitent bâties d’une telle façon que le prêtre se trouvait à l’autel le visage dirigé vers l’Orient.

luchtfoto-orientatie-okLa pensée symbolique de base était que le soleil se lève à l’Orient et que le Christ est pour nous le soleil levant. Aussi cette église est-elle située de cette façon.

Autrefois les défunts étaitent toujours enterrés dans ou directement autour de l’église.Les riches étaitent principalement enterrés dans l’église. Les gens moins fortunés et les pauvres étaitent enterrés autour de l’église.

Au cours du 19e siècle l’enterrement dans l’église fut prohibée par les pouvoirs publics. Sur le pavé du choeur de cette église on peut voir encore beaucoup de pierres tombales des riches de Voorburg.

Après la révolution française (1789) la devise était: liberté, égalité et fraternité et pour cela tout ce qui rappelait la noblesse devait être éliminé.

Pour cette raison les armoiries sur les pierres tombales étaitent dénuées de leur identité (sur quelques pierres l’on peut encore observer les traces des pics).

Cependant, deux pierres tombales très grandes et très lourdes dans le choeur de l’église, chacune pesant environ 3000 kilogrammes, portent encore leurs armes.

C’est parce que ces pierres étaient couvertes à l‘époque d’une couche de ciment qui les rendait invisible et par cela elles ont échappé à la destruction.

Quand le ciment était éliminé prudemment pendant des restaurations ultérieures , ces deux pierres tombales sont apparues intactes.

Dans une chapelle bâtie adossée à l‘église il y a encore un caveau funéraire dans lequel la famille Coymans était enterrée en ce temps-là.
L’un des corps se trouvant là ne s’est pas encore entièrement désagrégé et est devenu une sorte de momie.

historie-prinsen-marianneUne des personnes les plus importantes qui visitait jadis cette église régulièrement était la Princesse Marianne, fille du roi Guillaume Premier.

Elle vivait de 1810 à 1883 et venait habiter une grande maison de campagne au bord du canal “de Vliet” en 1848.

Elle avait été mariée avec le Prince Albert de Prusse. Le mariage était malheureux et se terminait par un divorce, ce qui était une honte pour la maison d’Orange.

Après quelques années elle commençait à vivre ensemble avec son cocher qu’elle aimait beaucoup.
Cependant, un tel engagement n’était pas accepté dans le temps. Une vrai princesse n’avait pas de contact amicaux avec un cocher ordinaire, même s’il était déjà promu secrétaire et bibliothécaire de la princesse.
Dans l’église elle avait un banc personnel “le banc Marianne”, d’òu elle pouvait suivre le service religieux .

marianneorgelComme la qualité de l’orgue était déplorable, elle décidait de commander une nouvelle orgue toute complète (bâtie par Baetz).

Un jour une grande pile de caisses était déposée a l’entrée de l’église accompagnée d’une petite lettre du secrétaire de la princesse :
“ Voilà une orgue neuve pour l’église; vous êtes priés de l’ accepter comme un présent de son Altesse Royale , la Princesse Marianne”.

C’est grâce à ce cadeau que nous pouvons écouter jusq’à ce jour la musique de l’orgue d’une princesse.